“Jeu mondain et jeu de la vérité dans les “Portraits” de Madame du Deffand”