Entre individualité concrète et Pathos de l’Universel: le philosophe de Fichte